TRUCS ET ASTUCES POUR LE TRAVAIL

Notions de base

  • En tant que travailleur du sexe, vous offrez des services sexuels en échange d’argent ou d’autres avantages
  • Il s’agit d’actions qui peuvent stimuler votre client et vous-même
  • Prenez le temps de lire toutes les informations

Drogues

Les drogues vous donneront l’impression d’être moins inhibé et prolongeront vos relations sexuelles. Vous dépasserez plus vite vos limites.  Cela augmentera votre risque de contracter une IST ou le VIH.
Lorsque vous en consommez, soyez conscient des risques, renseignez-vous sur les effets et mettez-vous d’accord avec votre ou vos partenaires sexuels.

Pour obtenir de l’aide et de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.druglijn.be ou www.infordrogues.be.

  • Si vous acceptez des drogues de tiers, vous n’êtes jamais sûr de la qualité. Soyez prudent
  • Essayez de ne pas partager votre propre matériel (aiguilles, seringues, pailles et autres matériels) avec d’autres personnes
  • Faites des pauses entre les consommations et intercalez des périodes de repos
  • Ne prenez pas de viagra ou d’autres stimulants en combinaison avec du poppers, du speed ou de la coke.
  • Entendez-vous sur ce qu’il faut faire lorsque quelqu’un fait un « black-out ». Prenez soin les uns des autres
  • Parlez à l’avance de l’utilisation du préservatif et des rapports sexuels protégés
  • Prévenez quelqu’un à qui vous faites confiance au cas où vous avez des ennuis
  • Si nécessaire, consultez un médecin et dites-lui honnêtement ce que vous avez utilisé et combien vous en avez utilisé

Argent

  • Décidez à l’avance de votre prix pour ce que vous voulez (laissez) faire
  • Déviez le moins possible de votre prix, même si votre client insiste sur ce point
  • Assurez-vous que votre client paie au départ
  • Mettez de l’argent de côté pour les périodes où vous ne faites pas de travail sexuel ou lorsque vous arrêtez de travailler

Santé

  • Reposez-vous à temps et dormez suffisamment
  • Le sport et l’exercice physique donnent de l’énergie et ont un effet relaxant
  • Limitez votre consommation d’alcool, de drogues et de tabac
  • Manger et boire :
    • Prenez votre temps pour manger
    • Mangez sainement et varié, évitez trop de sucres et de graisses, assurez-vous de manger suffisamment de fruits et légumes
    • Ne buvez pas trop de café, de boissons gazeuses ou de boissons énergisantes

Internet

L’internet (chats, sites et applications de rencontres) est utile pour les professionnel(le)s du sexe pour entrer en contact avec les clients.
Mais attention, ce que vous affichez sur Internet est visible pour tout le monde et pourra être utilisé contre vous. Cela pourra vous suivre pendant longtemps et être très difficile à gérer. Soyez prudent avec les informations que vous donnez sur vous-même.

 

  • Renseignements à votre sujet :

    • Utilisez un surnom (nickname) ou juste votre prénom
    • Ne placez pas de photos et/ou de vidéos (nues) sur lesquelles vous êtes reconnaissable
    • N’affichez pas de renseignements qui permettent aux gens de voir qui vous êtes, où vous êtes, où vous vivez ou travaillez
    • Désactivez les services de localisation
    • Protégez vos profils
    • Utilisez une adresse e-mail anonyme
    • Soyez conscient des risques du sexting 
  • Si vous avez un site web, faites-en sorte qu’il soit clair et décrivez votre offre de manière claire
  • N’acceptez pas tout le monde comme ami sur les réseaux sociaux
  • Demandez à votre client d’allumer la webcam lorsque vous chattez
  • Si vous rencontrez de la pornographie juvénile quelque part, vous pouvez le signaler à www.childfocus.be

Clients

  • Soyez toujours honnête sur vos services, votre âge, vos photos,…
  • Respectez vos clients, mais assurez-vous aussi qu’ils vous respectent
  • Traitez les informations personnelles de vos clients avec discrétion
  • Précisez clairement à l’avance ce que vous faites ou ce que vous laissez faire et quel est votre prix
  • Afin d’éviter les fakers ou les clients peu fiables, il est préférable de demander à votre client de téléphoner s’il se trouve sur le lieu du rendez-vous
  • Cela peut être une bonne idée de vous rencontrer d’abord dans un lieu public ou près de chez vous au lieu de donner tout de suite votre adresse
  • Fixez vos limites et arrêtez-vous si vous n’aimez pas quelque chose
Pour les clients des professionnel(le)s du sexe
  • Faites de bons accords, indiquez clairement les services que vous demandez et combien vous voulez payer pour les obtenir
  • Respectez les limites du travailleur ou de la travailleuse du sexe
  • Faites régulièrement des tests de dépistage des IST et du VIH, et ayez des rapports sexuels protégés
  • Prévenez la police si vous êtes victime
  • Vous trouverez plus d’informations sur www.seksualiteit.be

Victime

Dénoncez toute violence physique ou verbale. La transphobie, l’homophobie et le racisme sont des circonstances aggravantes et il est donc important de les signaler.

Vous pouvez faire appel à :

  • La police locale ; la police a des directives spéciales concernant la violence transphobe et la discrimination contre les transgenres
  • UNIA (Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme)
  • Lumi (anciennement Holebifoon)
  • Institut pour l’égalité des femmes et des hommes
  • Organisations de professionnel(le)s du sexe

Arrêt

Prendre du recul
  • Obtenez un autre numéro de GSM
  • Effacez les numéros de vos clients (habituels)
  • Effacez les profils que vous avez utilisés pour le travail sexuel
  • Si vous avez un site Web, fermez-le
  • Vous pouvez demander à Google ou à d’autres moteurs de recherche de supprimer les résultats des recherches qui contiennent votre nom
  • Réfléchissez à ce que vous voulez dire au sujet de votre travail sexuel et à qui vous voulez le dire
  • Pensez à ce que vous mentionnez sur votre C.V. pour la période où vous étiez (uniquement) travailleur du sexe
Argent
  • Recherchez un revenu fixe
  • Planifiez votre budget
  • Faites-vous accompagner si nécessaire
S’occuper
  • Trouvez une activité qui a du sens pour vous : travail (ou bénévolat), formation, loisir, …
  • Restez en contact avec votre famille et vos amis en dehors du travail du sexe. Construisez un réseau distinct de celui du travail sexuel
Ne pas perdre votre objectif
  • Gardez toujours à l’esprit les raisons pour lesquelles vous vouliez arrêter
  • N’abandonnez pas si vous ne réussissez pas dès la première fois
  • Faites-vous accompagner si nécessaire

Sécurité

  • Assurez-vous d’avoir quelqu’un à qui vous faites confiance, vers qui vous pouvez toujours vous tourner lorsqu’un problème survient
  • Il peut être utile de dire à cette personne avec qui, où et quand vous avez rendez-vous et quand vous vous trouvez sur le lieu de rendez-vous
  • Emportez votre téléphone portable avec vous ; vous pouvez utiliser une appli  pour savoir où il se trouve
  • Assurez-vous que vous pouvez toujours vous identifier
  • Assurez-vous d’avoir toujours vos affaires à portée de main pour pouvoir partir rapidement si nécessaire
  • Il peut être judicieux d’appeler votre client lorsque vous êtes sur place
  • Restez vigilant et surveillez le comportement de votre client
  • Si vous n’aimez pas quelque chose, arrêtez
  • Si vous êtes menacé :
    • Trouvez une issue. Ne laissez pas votre client la bloquer
    • Si vous ne pouvez pas vous échapper, essayez de calmer votre client et de ne pas provoquer d’autres violences
    • Faites du bruit. Criez. Marchez jusqu’à un endroit où se trouvent d’autres personnes
    • Appelez le 101. Dites clairement où vous êtes et ce qu’il passe
    •  

Législation

Cette section contient les informations les plus importantes sur les travailleurs/travailleuses du sexe et le travail sexuel.

Le sexe est une infraction pénale :
  • Par âge :

    • Si vous avez moins de 14 ans
    • Si vous êtes mineur et avez des rapports sexuels avec quelqu’un qui a plus de 5 ans de plus que vous
    • Si vous êtes adulte et avez des rapports sexuels avec une personne mineure qui a plus de 5 ans de moins que vous
    • Si vous avez plus de 14 ans et qu’il est question d’une relation de pouvoir (par ex. élève et enseignant, sportif et entraîneur, quadragénaire qui couche avec une personne de 15 ans)
  • Si vous forcez quelqu’un à des comportements sexuels sans pénétration (attentat à la pudeur) (par ex. forcer quelqu’un à se déshabiller, à se masturber, toucher les seins…)
  • Si vous violez quelqu’un :
    • Votre pénis ou toute autre partie de votre corps ou objet pénètre un orifice d’une personne qui ne consent pas
    • Vous pénétrez une personne consentante âgée de moins de 14 ans
Prostitution (travail sexuel)

La prostitution n’est pas interdite en Belgique. Ni le/la professionnel(le) du sexe ni le client ne sont punissables. Toutefois, certaines lois doivent être respectées.

  • Le/la professionnel(le) du sexe :

    • Doit avoir atteint l’âge de la majorité
    • Ne peut pas inciter à la prostitution (par ex. inviter quelqu’un dans la rue avec des mots, des gestes ou des signes afin de se prostituer)
    • Ne peut pas recruter de clients (par ex. s’adresser à quelqu’un dans la rue, placer des annonces dans les journaux ou sur Internet)

Attention : il existe également des règles au niveau urbain ou municipal (par ex. une zone de tolérance pour la prostitution).

  • Les clients :
    • Il n’est pas interdit d’être client tant que le/la travailleur/travailleuse du sexe est majeur(e)
    • Toutefois, les clients doivent toujours respecter les accords conclus avec les travailleuses et travailleurs sexuels, sinon ils risquent d’être poursuivis pour attentat à la pudeur ou viol
Le proxénétisme – le proxénète
  • Un proxénète est une personne qui fait travailler d’autres personnes comme travailleur/travailleuse du sexe
  • Même s’il ne reçoit qu’une partie des recettes, cela peut être considéré comme du proxénétisme. Le proxénétisme sera dès lors considéré comme l’exploitation de la prostitution et sera donc punissable
  • Il arrive peut-être qu’un proxénète persuade ou incite des filles, des garçons ou des transgenres qui ne sont pas dans la prostitution à se faire prostituer. Le proxénète pourra alors être poursuivi pour incitation à la prostitution
Traite des êtres humains

Est « le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement, l’accueil, l’échange ou le transfert du contrôle exercé d’une personne aux fins d’exploitation de cette personne ». (Par exemple, faire venir une personne en Belgique avec l’intention de la faire travailler comme prostitué(e)).


Législation du travail
  • Il est possible de s’inscrire en tant que travailleur du sexe indépendant à un guichet d’entreprises
  • En vous inscrivant en tant qu’indépendant, vous devez payer des impôts et des cotisations de sécurité sociale. Cela présente l’avantage de constituer une retraite et d’être assuré en cas de maladie
  • Sur www.socialsecurity.be, vous trouverez les informations détaillées sur ce que vous devez faire avant de pouvoir commencer

© INFO4ESCORTS Les informations contenues sur ce site Web ne peuvent pas être utilisées à des fins légales.
Clause de non-responsabilité - Politique sur les cookies - Déclaration de confidentialité