info4escorts soa hiv

IST / VIH: en cas d'URGENCE

TRAITEMENT PEP: prophylaxie après un risque grave


Si exceptionnellement tu as couru un risque grave d’attraper le VIH (par exemple en ayant eu un rapport sexuel vaginal ou anal sans préservatif avec un homme séropositif ou une femme séropositive), alors le traitement PEP peut t’être proposé. PEP est  une abréviation pour « Prophylaxie post-exposition», un traitement médicamenteux diminuant les risques d’infection par le VIH. Le traitement tue le virus avant que celui-ci n'arrive à se nicher dans les cellules et te rende séropositif. Un traitement PEP dure un mois mais n’offre pas de garantie complète de réussite.

 

Le PEP doit être pris le plus vite possible


Le mieux est de faire intervenir le traitement quelques heures après la situation à risque et de préférence endéans les 48 heures.
Le traitement PEP doit démarrer au maximum 72 heures après le contact à risque. Prends le plus rapidement possible contact avec un centre de référence SIDA (CRS) ou le service d’urgences d’un hôpital universitaire auquel est lié un CRS. Le PEP ne peut être démarré que dans ce type d’établissement.  Les organisations pour des travailleurs du sexe peuvent t’informer sur les adresses. Tu trouveras en outre ces informations sur le site internet : www.exaequo.be .


Le PEP est-il un traitement adapté à ton cas?


Tu dois analyser avec le médecin
si un traitement PEP est la réponse la plus adaptée à ta situation. Un traitement PEP cause des effets secondaires importants et ne se prescrit pas à la légère. C’est pourquoi le médecin fera avec toi une évaluation précise de la situation afin d’évaluer les risques.